8ème édition
1-2-3 octobre 2019
Porte de Versailles

Le salon des solutions et applications mobiles

Daxium a démarré une expérience de coworking florissante

Daxium a démarré son expérience de coworking à Dubai

Les années actuelles sont propices au “co” : co-voiturage, co-transportage, co-working... il y a 4 ans, notre équipe de Dubai optait pour des bureaux en coworking, les vrais, les durs ! C’est-à-dire sans place attitrée. Chacun arrive le matin, et choisit son emplacement. Fini son bureau dédié avec ses petites affaires. La vertu de ce lieu, c’est de venir les pieds sous la table. Cafés à volonté, corbeilles de fruits, gâteaux, bonbons ... comme sur les campus des GAFA. D’ailleurs, notre espace de coworking “Astrolabs” à Dubai a été créé par Google. Baptisé “Google for entrepreneurs”, son credo est “join our start’up community”. Et nous ne sommes pas déçus. Les échanges sont riches, sympas. Les agences digitales côtoient des fournisseurs de paniers bio, référenceurs web, ou éditeurs de software comme Daxium. Nous avons d’ailleurs lancé la “FrenchTech” Dubai avec 2 autres startups françaises y séjournant.

Fin 2017, notre équipe locale comptant 6 employés, nous avons troqué le coworking au profit de places dédiées. Le coût est passé de 400$ à 600$ par mois par poste de travail. Et là, vous n’avez plus à sortir de votre casier chaque matin vos écrans et accessoires divers. Tout est en place à votre poste, mais en restant dans un espace partagé. En plus de ces places fixes, de nombreuses salles de réunion de toutes tailles, sont comprises dans le forfait, et capables d’accueillir entre 4 et 50 personnes. Pratique pour nos événements clients. Sans oublier pas les box téléphoniques insonorisés, car l’espace de coworking invite chacun à respecter le silence des autres locataires.  

Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience pour nos équipes de Paris ? 

Chiche ! Nous occupions depuis plusieurs années 110m2 de bureau dans une grande tour de La Défense. Vue imprenable sur le tout Paris. Mais quand nos équipes descendaient les 14 étages, seules une petite épicerie et une sandwicherie, noyées au milieu d’un océan de béton, leur permettaient de déjeuner. Pas très fun pour une moyenne d’âge de 30 ans. Nous étions loin des campus GAFA, et il fallait que ça change ! Notre choix allait se porter sur des espaces de coworking mais avec bureaux indépendants. 

Parlons budget !

Le coût pour des bureaux dédiés sur ce type d’offre oscille entre 600 et 950€ par poste de travail. Ça peut faire peur, mais après calcul, quand vous additionnez toutes les dépenses d’un bureau en bail locatif traditionnel, le supplément n’est pas si salé que ça. Dans nos anciens locaux, notre coût par poste de travail approchait les 550€, mais avec beaucoup moins de services offerts et un environnement de travail un peu poussiéreux. Nous avons donc démarré la valse des visites avec Laetitia, notre RAF. Exercice amusant d’ailleurs. Nous avons tout de suite écarté les petits espaces plutôt adaptés aux start’ups en amorçage. Nous cherchions un large éventail de prestations, et une capacité à accompagner notre croissance constante en France comme à l’étranger. Précisons que Daxium est éditeur d’applications mobiles métier pour les employés nomades, avec des utilisateurs dans plus de 40 pays. 

Comment avons-nous mené notre sélection ?

Nous avons visité Wework, Kwerk, Nextdoor, ou Startway. Soyons sincères, on a bien rigolé. Certains ont porté leurs efforts sur le bien-être au travail, mais en version extrême. Je cite : « Notre salle de gym est la plus grande de tous les espaces parisiens, et notre prof de Yoga est une sommité ». Bon, celui-là va devoir retravailler son pitch, car il ne s’adressait pas au CHO de Daxium (Chief Happiness Officer), mais plutôt à son CEO, qui cherchait d’abord un espace de travail pour ses équipes. Bien-être, oui, mais on vient surtout là pour bosser dans de bonnes conditions. Pas question donc de prendre des bureaux dédiés à 950€ par poste dont un tiers viendrait financer un architecte de renom, des huiles essentielles parfumant les bureaux, ou des peignoirs fournis après le sauna et les séances de gym. Le ClubMed, ce sera pendant les vacances !

Dans nos critères ayant motivé notre choix : « small is beautiful », mais beaucoup de moyens, c’est bien aussi ! Nous avons donc choisi Nextdoor, né du mariage de Bouygues immobilier et Accor hôtel. Leur jingle est « business humanizer ». Étonnamment, Nextdoor offre dans cette gamme premium, les prix les moins élevés du marché, pour un poste dédié.

Alors certes, le café n’est pas gratuit, pas plus que les gâteaux. La bonne nouvelle, c’est que leurs espaces se développent comme des champignons à Paris, en province, comme à l’étranger. Du coup, nous sommes partout chez nous, jour et nuit. Il suffit juste de faire programmer son badge pour chaque espace que vous fréquentez. Si un membre de vos équipes est plus nomade, pas besoin de poste dédié, vous optez pour un espace en coworking à 300€ par mois, ou même moins s’il n’y est qu’à mi-temps. Et plus de temps perdu à rejoindre notre bureau Nextdoor Neuilly quand on sort d’un RV à St Lazare en milieu d'après-midi. On file travailler sur la terrasse de Nextdoor rue de Londres, avec vue directe SVP sur le Sacré Cœur de Montmartre. On peut y siroter un chocolat, en grignotant un cookie servis en cafeteria par notre désormais copain Gwel, Breton comme nous. Sentiment de liberté pour chacun, et beaucoup de temps gagné !

Le retour de nos équipes est unanime : il y a un avant, et un après !

Sans dépenser vraiment plus, on a transformé les conditions de travail de chacun du jour au lendemain. Une fois installés, le festival des animations voyait le jour avec l’animation bienveillante de nos « customer’s friends » et « site managers » (Marie, Virginie…) : cours de cuisine, ateliers de toute nature, apéro entre membres, coiffeuse onboard, matchs de ping-pong, ou concours de pullovers has-been (trop fier, je l’ai gagné !). Ces animations se déroulent seulement pendant les heures de pause ou en fin de journée. Concernant les lieux, les gros moyens ont été mis en terme d’espace comme d’environnement et équipements.

Nous avons choisi le site de Neuilly, avec jardin arboré et grandes tables en bois pour des réunions outdoor. Pour la sieste, nous sommes quelques-uns à squatter après le déjeuner la salle de repos avec hamac et grand pouf multicolore. A Issy les Moulineaux, le pouf est vert, avec en cadeau balançoire et trampoline dans la même pièce. Enjoy ! Nos bureaux individuels sont désormais plus étroits, mais les espaces communs viennent largement rattraper cette diminution d’espace. Personne n’en souffre, au contraire !

Ne reste aujourd’hui que notre bureau de Nantes en location traditionnelle. Espérons que Nextdoor s’y implante prochainement. Nous devrons patienter encore quelques mois, si les murs peuvent contenir nos équipes en croissance, dans cette belle région bretonne. 

Un conseil :

Sautez le pas, pour le bien de vos équipes et de votre société !

…et « travaillez autrement ! »

 

Pour échanger sur leur expérience et leur produits, retrouvez DAXIUM sur le salon Mobility for Business ! RDV 17 et 18 octobre 2018