8ème édition
1-2-3 octobre 2019
Porte de Versailles

Le salon de tous les projets mobiles

Compteurs d'eau : Veolia choisit LoRa à grande échelle

Birdz, la filiale de Nova Veolia, va relier plus de 3 millions de compteurs d'eau au réseau LoRa d'Orange. Ce projet vise l'ouverture de ses solutions aux autres verticales métiers du groupe et à les internationaliser.

Les compteurs d'eau de Veolia adoptent le réseau LoRa. Le groupe français annonce ce 19 décembre un déploiement national progressif de ce protocole de communication, mené en partenariat avec Orange Business Services. Ce projet, conduit par sa filiale Birdz dédiée à l'IoT, consiste concrètement à connecter trois millions de compteurs d'eau au protocole radio LoRaWAN d'Orange afin de permettre la télérelève. Ceux-ci viendront s'ajouter aux deux millions de compteurs communiquant déjà équipés de sa solution propriétaire HomeRider, soit un total de cinq millions de compteurs connectés.

Ce changement de protocole répond à la demande des collectivités de disposer d'un standard industriel interopérable et réversible, même si certaines d'entre elles préfèrent conserver la relève manuelle. La présence du réseau LoRa dans une centaine de pays offre aussi à Birdz l'infrastructure nécessaire pour internationaliser son service.

 
Xavier Mathieu, directeur de Birdz, connaît déjà les contraintes des compteurs d'eau, Veolia utilisant l'IoTdepuis le début des années 2000. © Birdz

Plusieurs centaines de milliers de modules seront installés chaque année afin d'équiper 70% du parc de Veolia d'ici 2027. Un POC a été mené ces douze derniers mois pour tester la solution. "Nous avons commencé par étudier des compteurs connectés à LoRaWAN à Toulouse pour les tester en environnement urbain, puis en Corse et en Bretagne en milieu rural afin de s'assurer d'un fonctionnement national, quelle que soit la situation", explique Xavier Mathieu, directeur général de Birdz. La suite du déploiement dépendra des contrats de délégation de service public remportés par Nova Veolia.

Le groupe reste confiant, ses innovations IoT ont été un argument lui permettant d'obtenir en juillet 2018 la délégation pour l'assainissement des eaux usées et des eaux pluviales à Bordeaux. "Orange couvre plus de 30 000 communes et 95% de la population en France métropolitaine, notre collaboration prend tout son sens dans notre approche régionale commune", souligne Valérie Cussac, vice-présidente de l'entité Mobile et en charge de l'IoT pour les entreprises chez Orange.

L'énergie et les déchets ciblés

Au-delà du service de télérelève, il s'agit pour Birdz d'un enjeu stratégique lui permettant, grâce à la plateforme de gestion des objets et des données d'Orange Business Services, de développer de nouveaux services. "Birdz a vocation à devenir leader en IoT environnemental apportant des réponses aux enjeux des villes intelligentes. Nous voulons fournir des solutions de bout en bout avec des services à valeur ajoutée, comme la détection de dysfonctionnements ou de fraudes", détaille Xavier Mathieu, qui compte accélérer la création de solutions pour les autres verticales métier de Nova Veolia, à savoir la gestion de l'énergie et le traitement des déchets.

"Ces autres secteurs représentent 5% de notre chiffre d'affaires, notre ambition est de doubler leur part dès 2019", ajoute-t-il. Pour l'opérateur aussi, ce projet s'inscrit dans sa stratégie visant à procurer des solution d'optimisation dans trois domaines : la ville intelligente, l'industrie et l'automobile.

Ce projet est l'un des plus importants déploiements en terme d'objets connectéset de surface couverte pour Orange. "Nous sommes à l'aube de l'industrialisation de l'IoT", assure Valérie Cussac, qui observe aussi des déploiements massifs dans l'automobile. Orange Business Services gère au total 16 millions d'objets connectés, dont une grande partie dans ce secteur (6,6 millions dans l'automobile, 5,2 millions pour les smart cities et 1,3 million pour l'industrie). Les deux acteurs travaillent dès à présent sur de nouveaux cas d'usage avec notamment la technologie LTE-M, pour laquelle Orange a aussi annoncé en novembre 2018 la mise en place d'une couverture nationale.

Source : https://bit.ly/2Ls5Kjv