8ème édition
1-2-3 octobre 2019
Porte de Versailles

Le salon de tous les projets mobiles

CheckPoint Sofware ajoute de nouvelles fonctions à sa solution de protection contre les menaces mobiles

Check Point Software Technologies dévoile les résultats de son étude sur l'impact des attaques mobiles sur les environnements des entreprises. Ceux-ci montrent que la mobilité en entreprise est vulnérable aux attaques contre Android et iOS. L'occasion pour le fournisseur d'ajouter de nouvelles fonctionnalités à sa solution SandBlast Mobile. 

Les menaces pesant sur les utilisateurs mobiles sont susceptibles de compromettre n'importe quel appareil et d'accéder à des données confidentielles à tout moment. Ces menaces ont un impact sur tous les types d'entreprises : services financiers, gouvernement et secteur manufacturier.

Autres conclusions clés :

  • toutes les entreprises ont été victimes d’une attaque de logiciel malveillant mobile,
  • 54, c'est le nombre moyen d'attaques de logiciels malveillants mobiles par entreprise,
  • 89 % des entreprises ont été victimes d'une attaque de type homme du milieu sur WiFi,
  • 75 % des entreprises en moyenne comptent 35 appareils rootés ou jailbreakés sur leur réseau. 

Pour changer la donne, Check Point a ajouté de nouvelles fonctionnalités à SandBlast Mobile, sa solution de défense contre les cyberattaques mobiles avancées. La technologie Check Point SandBlast Mobile protège contre les menaces ciblant les terminaux mobiles, les applications et les réseaux, et propose le taux de blocage des menaces le plus élevé du marché. Check Point SandBlast Mobile propose désormais :

  • une détection par intelligence artificielle pour bloquer immédiatement les logiciels malveillants zero-day,
  • le blocage des attaques de SMiShing ciblées sur les appareils iOS et Android,
  • une nouvelle application permettant aux utilisateurs finaux de superviser la sécurité des appareils. 

Notez enfin que dans le rapport indépendant de Miercom Évaluation de la défense contre les menaces mobiles en 2017, Check Point atteint le taux de blocage des menaces le plus élevé parmi tous les éditeurs testés.