10ème édition
9 ET 10 NOVEMBRE 2021
Paris

Toutes les solutions et applications mobiles

Les entreprises françaises se sont bien adaptées à la collaboration à distance

Les entreprises françaises ont vite pris les mesures nécessaires et adopté les outils de collaboration à distance avec succès. Mais, malgré un bon niveau de maturité, les entreprises doivent surmonter le manque de compétences techniques et modifier leurs processus pour mieux exploiter ces outils.

Hyper connectivité, ultra mobilité, méthodes de travail agiles, bornages perméables entre le domicile et le bureau, l’utilisation des outils de collaboration a connu une envolée inopinée durant ces 15 derniers mois. Un contexte qui a incité les entreprises à réinventer leurs environnements et méthodes de travail. La collaboration numérique est ainsi devenue un véritable moteur de transformation de l’entreprise.

Dans une enquête sur l’adaptation aux nouvelles normes de travail collaboratif à distance, Atlassian, l’éditeur de Jira, révèle que les entreprises françaises obtiennent de bons résultats. Sur une échelle allant de 1 à 5, la maturité de la collaboration en France est de 3,4. Ce qui correspond à une utilisation massive du cloud et à la mise en place généralisée du travail à distance. « Mais une marge d’amélioration reste à exploiter », estime le rapport.

Un déploiement centralisé de la collaboration

Bien qu’en tête pour ce qui est des mesures de développement interne, les entreprises françaises sont moins disposées à mettre en place des équipes de collaboration spécialisées. À cet égard, le score tombe à 3. En ce qui concerne l’utilisation d’un Centre d’excellence dédié où les membres se concentrent sur la collaboration numérique, le score tombe à 2,9. « C’est là que nous trouvons le taux de satisfaction le plus faible », explique le rapport. Cela signifie que les entreprises n’ont jusqu’à présent que sporadiquement recensé les compétences de collaboration, et les ont déployées de manière centralisée afin de promouvoir la collaboration numérique.

Dans un futur proche, la majorité des entreprises françaises souhaite adapter ses équipements afin d’offrir à ses équipes une expérience collaborative fluide et optimale. Au cours des douze derniers mois, les entreprises françaises ont principalement investi dans des outils pour la gestion de projets (33 %), des intranets sociaux, des messageries ou des chats (40 %), et la gestion des connaissances (21 %). Toutefois, ces investissements ne devraient se maintenir que légèrement au cours de deux prochaines années, les entreprises espérant continuer de miser sur l’acquisition ou le développement de solutions de gestion de projets (38 %) et de gestion des connaissances (28 %). En outre, 32 % des entreprises prévoient d’investir davantage dans les outils de vidéoconférence.

Des barrières à lever

Les petites entreprises, de 10 à 99 salariés, semblent avoir plus de difficultés à encourager la collaboration numérique. Mais le décalage numérique le plus important se situe entre elles et celles comptant entre 500 et 999 employés : avec une note de 2,9, les petites entreprises n’atteignent pas le score moyen, tandis que les grandes entreprises ont, elles, le plus élevé, soit 3,7.

Ce sont non seulement les coûts et les employés qui font barrière à une plus grande collaboration numérique, mais aussi l’équipement technique, le manque de compétences numériques et la lenteur des processus : 41 % des décideurs informatiques interrogés déclarent que, bien qu’ils aient déjà mis en place le logiciel adéquat, les employés ne savent pas comment l’utiliser correctement. Par ailleurs, 39 % d’entre eux estiment que les processus internes ne sont plus adaptés aux évolutions technologiques et qu’ils ralentissent leur progression.

À propos de l’étude :

Les enquêteurs ont posé 12 questions aux décideurs informatiques, permettant de calculer l’Atlassian Collaboration Maturity Score. L’enquête a été menée du 29 avril au 3 mai en France et en Allemagne. En France, un total de 254 décideurs informatiques a été interrogé à la fois sur l’évolution de la collaboration numérique, les défis à relever et les investissements dans ce domaine. 1032 salariés ont également répondu à des questions sur la qualité de la collaboration numérique dans leur entreprise.

Source : https://itsocial.fr/articles-decideurs/les-entreprises-francaises-se-sont-bien-adaptees-a-la-collaboration-a-distance/

Mobility for Business le salon de TOUTES les solutions mobiles : les 9 et 10 novembre 2021.