9ème édition
9 ET 10 NOVEMBRE 2021
Paris

Le salon des solutions et applications mobiles

Explosion du Scan & Go !

D'après une étude de Scandit, 58,7% des distributeurs et retailers européens proposent déjà, ou travaillent au déploiement, des options de self-scanning telles que le Scan and Go afin de faciliter les achats des consommateurs en magasin (respectivement 37,9 % et 20,8 %). Les résultats de cette enquête indépendante montrent que la technologie de self-scanning, qui permet aux clients de scanner et d’acheter directement des articles, s'est largement imposée depuis le début de la crise sanitaire. 

Comment les consommateurs réagissent-ils au Scan and Go ? De manière générale, plus de la moitié des enseignes interrogées (56,8 %) s'accordent à dire que les clients sont plus nombreux à préférer faire leurs achats via des applications mobiles de self-scanning, plutôt que via les scanners « traditionnels ». Une proportion similaire (59,5 %) note que les consommateurs souhaitent pouvoir accéder à des informations sur les produits depuis leurs smartphones afin d’effectuer des actes d’achat plus éclairés. Les avancées en matière de réalité augmentée permettent justement aux clients d’accéder à plus d’informations sur les produits ou, par exemple, de trouver rapidement le produit spécifique qu'ils cherchent en rayon. En parallèle, les commerçants peuvent afficher des remises sur les produits au sein même de l'application. 

Plus d'un tiers (36,3 %) des distributeurs et retailers adeptes du Scan and Go signalent d’ailleurs une augmentation du panier moyen des clients utilisant le self-scanning. 27,3 % déclarent également avoir constaté une augmentation de l’utilisation de ce dernier depuis le début de la pandémie.

Ceux qui proposent déjà le self-scanning soulignent la possibilité de réduire les contacts, avec le personnel et entre les acheteurs, comme la principale raison pour laquelle le self-scanning est devenu plus courant. La possibilité de bénéficier d’une expérience d’achat améliorée et d’éviter les files d’attente en caisse sont également deux atouts expliquant le succès de cette technologie. 

"La vente sans contact était déjà une tendance grandissante avant la pandémie, maintenant, elle est une nouvelle réalité, indique Samuel Mueller, PDG de Scandit. Depuis la crise sanitaire, certains de nos clients dans l’alimentaire ont vu le nombre de transactions via leur application mobile Scan and Go, doubler, voire plus". 

Les acheteurs apprécient le fait de ne pas avoir à faire la queue en caisse, mais aussi la possibilité de prendre rapidement ce dont ils ont besoin afin de poursuivre le reste de leur journée. La simplicité et la rapidité du self-scanning sur smartphone permet d’offrir tous ces avantages aux consommateurs, tout en conservant plus facilement la distanciation sociale et les gestes barrières. 

Le Self-scanning est une priorité pour les commerçants 
Les commerçants s'intéressent aux technologies permettant d'optimiser le parcours client omnicanal afin de répondre à la demande des consommateurs. Près de la moitié (45,4 %) des commerçants ayant adopté le self-scanning proposent déjà aux clients des applications d'achat téléchargeables. Leurs priorités en matière d’investissement sont à présent : d'étendre et de promouvoir de nouveaux services de click-and-collect (45,4 %), de déployer des services sur un plus large éventail de canaux numériques (38,6 %) et d'améliorer leurs applications actuelles (34,1 %).

Parmi les commerçants ne proposant pas encore le self-scanning, l'amélioration des applications actuelles était en tête de liste des priorités d'investissements technologiques (36,1 %), suivie par les services click-and-collect (27,8 %), le déploiement de nouveaux canaux numériques (25 %) et la mise en œuvre de l'automatisation en magasin (25 %). Par ailleurs, une proportion importante d’entre eux travaillent déjà au déploiement du self-scanning ou envisagent de le faire (33,3 %).

"Avec l’espoir de voir les taux de fréquentation en magasins augmenter en 2021 ; les clients se familiarisent aux nouvelles expériences d’achat comme le self-scanning, le click-and-collect, le drive pickup (collecte des commandes en extérieur), et la livraison à domicile. Nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive", conclut M. Mueller.





Sources : https://itrnews.com/articles/188616/pourquoi-le-scan-and-go-sest-impose-dans-le-retail-depuis-le-debut-de-la-crise-sanitaire.html