9ème édition
3 ET 4 NOVEMBRE 2020
Porte de Versailles

Le salon des solutions et applications mobiles

Les 3 grandes tendances de la mobilité en 2020

3 grandes tendances du monde de l’entreprise en 2020 : lier autonomie et encadrement professionnel pour des salariés plus mobiles

Avec les récents épisodes de grèves et les nouvelles attentes des salariés en termes d’organisation du travail, Patrick Brennan, Country Manager France de LogMeIn, aborde les 3 tendances à venir dans l’entreprise. Entre les outils collaboratifs qui réorganisent le travail et la collaboration à distance, ce sont également des modèles entiers de l’organisation en entreprise qui sont amenés à évoluer avec l’entrée dans la décennie 2020.

 

La réorganisation profonde du travail en entreprise

En 2020, le travail à distance continuera de s’imposer dans la culture de l’entreprise, jusqu’à faire des nouveaux lieux prisés par les travailleurs à distance des extensions du cadre professionnel. Les entreprises qui la mettent en place pour leurs salariés vantent la valeur ajoutée que cette pratique apporte à la productivité ainsi que ses bienfaits sur la rétention des employés. Les récents épisodes de grèves montrent d’ailleurs que la pratique du télétravail va continuer à s’étendre, bien qu’il faille s’y préparer.

La plupart des entreprises fonctionnent encore de manière pyramidale avec des managers désignés. Ces derniers peuvent aider dans la mise en place des processus auprès des équipes, mais aussi planifier les évènements, ou encore choisir les outils de collaboration à mettre en place et à adopter.

En 2020, les entreprises vont devoir placer leurs employés au centre des décisions et commencer à traiter les employés à distance non pas comme des exceptions ou des cas uniques, mais comme le prolongement à part entière du bureau plus traditionnel. Nous commencerons donc à voir émerger des responsables pour les télétravailleurs, qui organiseront le travail à distance pour l’entreprise. 

 

Les employés seront au cœur de la réflexion sur l’adoption des outils collaboratifs

Aujourd’hui, les employés s’attendent à utiliser, tant dans le cadre professionnel que personnel, des solutions intuitives pour les aider dans leurs tâches quotidiennes (interactions vidéo, commandes vocales etc…). Ces pratiques de la vie courante sont devenues si habituelles pour simplifier le quotidien, que des usages similaires sont attendus dans l’espace professionnel. Le défi, pour les entreprises, consiste bien sûr à fournir des solutions simples, que leurs employés adopteront. Ces outils, bien sûr, doivent en même temps répondre à certaines normes informatiques en matière de sécurité. Il faut s’attendre à ce que les équipes informatiques collaborent davantage avec les managers d’équipes et les RH quant aux prises de décisions technologiques, et pour améliorer, in fine, l’expérience de l’employé au quotidien.

Avec l’émergence de ces nouvelles technologies, il sera nécessaire que les managers forment les employés à de nouveaux outils, parfois inconnus pour certains, car ces derniers sont responsables de la réussite de leurs équipes. Bien évidemment, l’adoption de nouveaux outils devra être suivi, afin d’évaluer la bonne progression des salariés quant à leur familiarisation avec ces outils et leur utilisation. Les employés deviendront les vecteurs d’investissements stratégiques pour l’adoption de ces dispositifs collaboratifs.

 

Vers une culture d’entreprise plus flexible quant aux conditions de travail

La culture d’entreprise est un ensemble de connaissances, de valeurs et de pratiques qui facilitent le fonctionnement d’une entreprise et que partagent les salariés. A travers cette définition, on comprend donc que cette culture est définie selon un travail collaboratif de la part de tous les collaborateurs. Auparavant, les décisions liées au lieu et au mode de travail étaient de la responsabilité des RH ou des responsables de l’entreprise. Tout cela est en train de changer et selon Gartner[1], les entreprises qui d’ici 2020 « adopteront la culture du ‘libre choix des conditions de travail’, verront augmenter leur taux de rétention des salariés de plus de 10% ». Il faut donc s’attendre à ce que ces rôles décisionnaires soient partagés avec les managers, en collaboration avec leurs équipes pour redéfinir l’organisation et la collaboration.

A mesure que ces nouveaux paradigmes vont continuer à se démocratiser, de nouveaux comportements liés au management et à la flexibilité du travail vont s’accélérer. La prise en compte des besoins des salariés deviendra une norme.

 

A titre d’exemple, une étude récente[2] a démontré que les humains perdent naturellement leur pleine concentration, leur énergie et que la fatigue physiologique augmente environ toutes les 90 minutes. Par conséquent, des pauses rapides de 15 minutes permettent au cerveau de mieux consolider et retenir les informations. Nous verrons donc des initiatives éclorent pour continuer à améliorer les conditions de travail, promouvoir une culture d’entreprise flexible, et contenter les salariés, notamment les nouvelles générations (Millenials et Génération Z), qui réclament des bouleversements conséquents en entreprise.

 

[1] Selon un rapport de Gartner « The Workforce view in Europe 2019 » d’avril 2019.

[2] Selon l’ouvrage de Kevin Kruse, 15 Secrets Successful People Know About Time Management

Source : https://itrnews.com/articles/182904/3-grandes-tendances-du-monde-de-lentreprise-en-2020-lier-autonomie-et-encadrement-professionnel-pour-des-salaries-plus-mobiles.html

Salon Mobility for Business, pour tout comprendre aux enjeux d'aujourd'hui.