9ème édition
1-2-3 octobre 2019
Porte de Versailles

Le salon de tous les projets mobiles

Comment les start-ups peuvent-elles protéger le matériel de leurs collaborateurs ?

Immanquablement, chaque jour des salariés utilisent le même ordinateur portable au bureau et à la maison. D'autres apportent leur téléphone et le connectent au wifi de leur entreprise. Aussi anodine que cette habitude puisse paraître, elle peut engendrer de graves problèmes sur les réseaux des entreprises avec, pour les start-ups, un réel danger, met en garde GlobalSign qui nous livre son analyse.
 
Ce danger ne peut être maîtrisé qu'à condition d'évaluer les vulnérabilités. Lorsqu'un appareil sort du bureau, l'entreprise n'a que peu de contrôle sur sa sécurité. D'où l'importance cruciale de mettre en place une politique informatique ferme et une stratégie énergique de réduction des dommages — même lorsque les effectifs sont limités.
 
Le télétravail et le BYOD (Bring Your Own Devices) peuvent poser plusieurs problèmes :

Vol physique — La perte ou le vol d'un appareil contenant des informations sur l'entreprise ou les clients pose de graves problèmes. Sans compter les coûts de restauration de ces données qui peuvent être très élevés.

Logiciels malveillants (malwares) — Il faut pouvoir compter sur les utilisateurs pour protéger eux-mêmes leurs équipements contre des malwares qui risquent de générer une avalanche de violations de la protection des données ou d'énormes pannes système.

Interception de données — La plupart du temps, les informations envoyées entre collègues ne sont pas chiffrées. Or, si ces envois sont effectués à partir d'un appareil piraté, rien n'empêche leur interception par un hacker mal intentionné. Beaucoup laissent aussi leur GPS activé ce qui permet de géolocaliser les terminaux partout dans le monde.

Menaces internes — Rien n'empêche un collaborateur mécontent d'insérer délibérément un....

...Retrouvez la suite de l'article sur https://bit.ly/2IhQTIS

Et toutes les solutions de MDM et sécurité des postes de travail sur le prochain salon Mobility les 1-2-3 octobre 2019