8ème édition
1-2-3 octobre 2019
Porte de Versailles

Le salon de tous les projets mobiles

Le contexte utilisateur, élément clé de la stratégie mobile

Aujourd’hui, des entreprises de tous types et de toutes tailles ciblent les utilisateurs mobiles avec des notifications et des annonces afin de capter leur attention. En moyenne, l’utilisateur mobile possède jusqu’à 100 applications sur un seul appareil et peut passer, comme nos cousins américains, plus de 70 heures par semaine sur son smartphone.

Les smartphones sont devenus plus que des outils de communication. Nous les utilisons pour gérer nos finances, commander nos repas, réaliser nos achats, organiser nos vacances, ou encore pour travailler, et ce, n’importe où dans le monde.

Avec plus de 6 millions d’applications mobiles disponibles en stores, il est difficile de trouver un service échappant à cette transition digitale. Et pourtant, derrière cet engouement se cache un véritable défi pour les marketeurs : la fidélisation de l’utilisateur sur un marché saturé.

Aujourd’hui, des entreprises de tous types et de toutes tailles ciblent les utilisateurs mobiles avec des notifications et des annonces afin de capter leur attention. En moyenne, l’utilisateur mobile possède jusqu’à 100 applications sur un seul appareil et peut passer, comme nos cousins américains, plus de 70 heures par semaine sur son smartphone.

L’envoi intempestif de messages de la part de ces applications peut donc vite l’amener à désactiver les notifications, voire pire, supprimer l’application. Preuve en est : en seulement 30 jours, les applications perdent généralement 90% de leurs utilisateurs actifs quotidiens. Il incombe donc à l’application de prouver sa valeur dans un laps de temps très court. Cependant, la majorité des applications négligent un élément essentiel : le contexte utilisateur.

Dans quelles mesures la contextualisation est-elle clé ?

Au cours des dix dernières années, le secteur de la téléphonie mobile a affiné sa capacité à localiser et segmenter des clients pour créer des campagnes ciblées. Mais un simple point sur une carte ne suffit plus.

Les entreprises disposent désormais d’un avantage sans précédent pour leur stratégie mobile : la contextualisation, « matching » parfait entre données clés (heure, comportement des utilisateurs, météo…) et contexte d’utilisation des applications.

Le contexte utilisateur peut avoir un impact positif sur la stratégie mobile et la rétention de trois manières essentielles :

1 – Une stratégie d’engagement plus intelligente

L’union des données d’utilisation avec celles des technologies de localisation fournit des informations utiles pour le développement des apps. Comprendre où se trouvent les utilisateurs et dans quel contexte ils utilisent une application – ou pas – permet de cibler davantage les actions et de générer plus d’engagement utile. Un utilisateur qui rentre du travail n’est pas dans le même état d’esprit que s’il y arrive, et c’est aux applications de s’adapter à ce contexte.

2 – Une segmentation affinée

Ce n’est un secret pour personne ; la segmentation....

Retrouvez la suite sur : https://bit.ly/2GKE7CI

Et toutes les solutions mobiles du marché pour optimiser votre visibilité et votre efficacité du 1 au 3 octobre sur Mobility for Business