8ème édition
1-2-3 octobre 2019
Porte de Versailles

Le salon de tous les projets mobiles

Les technologies qui façonneront le monde des affaires en 2019

Le paysage technologique a évolué considérablement au cours des dernières années, les consommateurs comme les professionnels bénéficiant de l’innovation continue dans, notamment, les domaines du Cloud, de l’IoT, du réseautage ainsi que de la réalité virtuelle et augmentée. Cependant, il est vrai que la mise en œuvre de ces nombreuses technologies ainsi que l’impact en résultant n’ont pas été fulgurants, mais plutôt progressifs. Le changement intervenant à un rythme stable et constant. Cela est d’autant plus vrai au sein du monde des affaires, où les barrières, telles que le budget et les systèmes existants, prévalent. De tels obstacles viennent souvent entraver la transformation numérique des entreprises, mais, ces dernières arrivent désormais à les surmonter grâce à l’adhésion très répandue des technologies telles que le Cloud, notamment en région EMEA avec un taux d’adhésion de 84 %. Par conséquent, le chemin est tout tracé pour 2019, synonyme d’une évolution rapide et considérable, avec l’émergence de tout un éventail de technologies complémentaires, qui contribueront toutes au façonnement de la manière de travailler dans les années à venir, explique William Biotteau, Directeur Général de Toshiba Client Solution Europe en France, qui nous livre son analyse :

La 5G arrive enfin

A en juger par le nombre d’essais ayant lieu, la 5G est probablement la technologie la plus importante de toutes, avec l’arrivée imminente de la nouvelle génération de réseau mobile sur le marché européen. Bien que la 4G joue actuellement un rôle primordial pour la mobilité des entreprises, cette dernière montera encore d’un cran avec l’arrivée de la 5G, touchant bien au-delà des employés de bureau travaillant en déplacement ou à distance. Avec des vitesses supérieures et, surtout, des capacités sans précédent, la 5G permettra aux entreprises de tirer pleinement parti des solutions d’IoT, qui selon Ericsson devraient atteindre les 18 milliards d’appareils connectés d’ici 2022, dont 70 % qui utiliseront les technologies mobiles.

La sécurité des données grâce à l’Edge Computing

La 5G stimulant l’adoption de l’IoT, cela facilitera également l’émergence de solutions telles que l’Edge Computing mobile. Alors que les entreprises font tout leur possible pour gérer les problèmes d’efficacité et de sécurité générés par ces appareils, la sécurité des données reste une préoccupation pour les entreprises, avec 62 % des responsables informatiques en Europe la qualifiant de priorité d’investissement clé pour l’année à venir. À l’ère d’une cybercriminalité impitoyable et sans précédent, il est plus que compréhensible que la gestion d’une infrastructure informatique de plus en plus mobile, au nombre croissant de points d’entrée, représente un réel défi. Le rapport 2018 concernant les cybermenaces de SonicWall annonce une augmentation de 275 % des menaces cryptées, et une hausse de 229 % des attaques ransomware. L’IoT étant cité par SonicWall comme un nouveau champ de bataille.

Les solutions d’Edge Computing mobile contribuent non seulement à la sécurité, mais également à la création d’une main d’œuvre mobile plus efficace et productive, en traitant les données via le Edge, réduisant ainsi les données inutiles et la pression considérable sur les services Cloud. Ces solutions font également office de passerelle pour rendre les appareils IoT utilisables par les entreprises, démontrant une fois de plus l’alignement entre ces deux domaines émergents. 2018 a déjà été le théâtre de l’émergence de solutions IoT ciblant les entreprises, telles que les lunettes intelligentes dynaEdge AR100 de Toshiba. Cependant, l’impact des trois facteurs, que représentent la 5G, l’IoT et l’Edge Computing, poussera sans l’ombre d’un doute les avancées dans ce domaine à un tout autre niveau, entrainant ainsi l’apparition de nouveaux appareils l’année prochaine à travers un éventail de secteurs, de l’ingénierie à la manufacture, en passant par les services publics et la santé.

L’industrie 4.0 ouvre la voie

En effet, l’industrie 4.0 pourrait bien être la première à tirer profit de ces nouveaux ensembles technologiques, notamment du fait de l’importance pour cette dernière des travailleurs sur le terrain et à distance qui peuvent bénéficier de ces solutions. Prenez par exemple le secteur de l’entreposage et de la logistique, les lunettes intelligentes peuvent permettre le scannage main-libre des code-barres au sein d’un entrepôt, afin que le personnel puisse utiliser la fonctionnalité « pick-by-vision », projetant les repères visuels concernant la réalisation d’une commande directement dans le champ de vision de l’utilisateur. Cette technologie offre un large éventail d’avantages pour optimiser les processus, avec notamment l’affichage du parcours optimal au sein des locaux, le signalement dynamique des composants alternatifs à sélectionner en cas de rupture de stock, ou le scannage automatique du code-barre d’un article ou d’un chargement pour une meilleure gestion de l’inventaire. Parallèlement, de telles industries peuvent également être les premières à stimuler la transformation grâce à l’automatisation des blockchains, libérant les travailleurs de certaines tâches manuelles, afin d’assigner de manière plus judicieuse la main d’œuvre ailleurs. Gartner ayant prédit que les blockchains créeront une valeur commerciale de 3 100 milliards de dollars d’ici 2030, les entreprises doivent commencer à penser aux moyens de maximiser les technologies, et le plus tôt sera le mieux.

2019 promet d’être une année passionnante pour les responsables informatiques, avec l’arrivée de tout un éventail de technologies, ayant le potentiel de chambouler nos méthodes de travail. La sécurité doit rester au cœur des stratégies d’entreprise, mais si elle est gérée comme il se doit, l’arrivée de la 5G permettra non seulement d’atteindre un niveau de performances optimales avec les solutions existantes, mais aussi de démocratiser l’adoption de solutions IoT et Edge Computing. D’après Toshiba, 43 % des responsables informatiques donnent la priorité aux usages les plus innovants des outils numériques, afin de rendre leur main d’œuvre plus productive, et l’environnement n’aura jamais été aussi propice à la commercialisation de nouvelles solutions que l’année à venir.

Source : https://itrnews.com/articles/177354/les-technologies-qui-faconneront-le-monde-des-affaires-en-2019.html