8ème édition
17 & 18 octobre 2018
Porte de Versailles

Le salon des solutions et applications mobiles

IA dans les smartphones : 5 changements révolutionnaires qui arrivent

Technologie : Automatisation des tâches, authentification de l’utilisateur, reconnaissance des émotions, compréhension du langage naturel et réalité augmentée assistée par l’intelligence artificielle ; autant de nouveaux cas d'usage sur smartphone autorisés par la montée en puissance de l'IA assure le Gartner.

53
Partager

IA dans les smartphones : 5 changements révolutionnaires qui arrivent

Technologie : Automatisation des tâches, authentification de l’utilisateur, reconnaissance des émotions, compréhension du langage naturel et réalité augmentée assistée par l’intelligence artificielle ; autant de nouveaux cas d'usage sur smartphone autorisés par la montée en puissance de l'IA assure le Gartner.

 

L’arrivée des outils d’intelligence artificielle dans les smartphones n’est pas neuve mais elle va croissante affirme le Gartner, qui met en avant les 5 usages qui pourraient s’imposer dans les deux années qui viennent sur les téléphones intelligents grâce à cette technologie. « A l'avenir, les smartphones combineront deux ou plusieurs capacités et technologies d’intelligence artificielle pour offrir des expériences utilisateur plus avancées » mentionne Roberta Cozza, directrice de recherche au Gartner.

 

 

1. L'automatisation des tâches

Tout d’abord, les smartphones vont continuer à proposer des services toujours plus personnalisés aux utilisateurs, et ce grâce à l’intelligence artificielle. Ils seront « capables de les reconnaître et de prédire leur prochain mouvement » mentionne le Gartner. « Ils comprendront qui vous êtes, ce que vous voulez, quand vous le voulez, comment vous le voulez et exécuterons des tâches sous votre autorité ».

L’utilisation combinée des capteurs, des caméras et des données devrait permettre d’augmenter le nombre de tâches effectuées automatiquement par les smartphones. Le cabinet de recherche cite deux exemples de domotique pour illustrer cela : ordonner à un robot aspirateur de nettoyer la maison lorsqu’elle est vide, et faire fonctionner un rice cooker 20 minutes avant que le propriétaire des lieux n’entre chez lui.

2. L'authentification de l’utilisateur

La lutte quotidienne des utilisateurs de smartphone pour se souvenir des mots de passe est peut être en passe d’être derrière nous. Trop complexe et peu efficace, l'authentification simple par mot de passe pourra avantageusement être remplacée par l'apprentissage automatique du comportement des utilisateurs combiné à la biométrie.

« Les smartphones peuvent capturer et apprendre le comportement d'un utilisateur » assure le Gartner. La manière dont chacun utilise un téléphone intelligent est unique, ou en tout cas spécifique. La gestuelle de balayement de l’écran, de pression, la manière de faire défiler et de taper, autant de signaux qui devraient permettre de se passer de mot de passe pour authentifier l’utilisateur.

3. La reconnaissance des émotions

Les systèmes de détection des émotions doivent permettre aux smartphones de détecter, d'analyser, de traiter et de répondre aux états émotionnels et aux humeurs des personnes mentionne le cabinet d’étude.

Avec Siri ou Google Now, la prolifération des assistants personnels virtuels basés sur l'intelligence artificielle conduit à la nécessité d'ajouter une « intelligence émotionnelle » pour une meilleure prise en compte du contexte conversationnel.

« Les constructeurs automobiles, par exemple, peuvent utiliser la caméra frontale d'un smartphone pour comprendre la condition physique du conducteur ou évaluer les niveaux de fatigue pour accroître la sécurité » note le Gartner à titre d’exemple.

4. La compréhension du langage naturel

De quoi aussi améliorer la manière dont les smartphones comprennent ce que nous leur disons. A ce jour, il est tout de même difficile de communiquer avec eux, même pour demander des choses simples.

L'apprentissage profond (deep learning) devrait toutefois améliorer « la précision de la reconnaissance vocale, tout en permettant de mieux comprendre les intentions spécifiques de l'utilisateur » affirme le Gartner.

Par exemple, quand un utilisateur dit « le temps est froid », selon le contexte, son intention réelle pourrait être « s'il vous plaît commande une veste en ligne » ou « s'il vous plaît augmente la température ». Des ambiguïtés qui pourront être levées avec l’intelligence artificielle assure le Gartner.

5. La réalité augmentée assistée par l’intelligence artificielle

Avec la sortie d'iOS 11, Apple a inclus une fonction ARKit qui fournit de nouveaux outils aux développeurs pour faciliter l'ajout de réalité augmentée aux applications. De même, Google a annoncé son outil de développement ARCore AR pour Android et prévoit d'activer la capacité de réalité augmentée sur environ 100 millions d'appareils Android d'ici la fin de l'année prochaine.

Google s'attend à ce que presque tous les nouveaux téléphones Android soient prêts à l'emploi de la réalité augmentée dès l'année prochaine. Un exemple de la façon dont la réalité augmentée peut être utilisé se situe dans le recueil de données utilisateurs pour la détection de maladies telles que le cancer de la peau ou le cancer du pancréas assure le Gartner.

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/ia-dans-les-smartphones-5-changements-revolutionnaires-qui-arrivent-39862250.htm