6ème édition
17 & 18 octobre 2017
Porte de Versailles - Hall 5.1

Le salon des solutions et applications mobiles

Quelles sont les attente des français en matière de mobile d'ici 2015 ?

73% des français souhaiteraient pouvoir gérer eux-mêmes leur identité numérique d’ici 2025, c’est ce que révèle l’étude « Connected Living 2025 » publiée par Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), leader mondial de la sécurité numérique et menée auprès de 2000 utilisateurs de smartphones dans 6 pays (Brésil, Royaume-Uni, Etats-Unis, Allemagne, Chine et France) dont 312 français, de tout âge (à partir de 15 ans).

Cette enquête souligne notamment la grande exigence des Français en terme de fonctionnalités mobiles pour les années à venir avec une tendance allant de plus en plus vers le « tout numérique » plus particulièrement en matière de paiement. En même temps, les Français sont attachés à la gestion de leurs données personnelles et beaucoup restent encore frileux à l’idée de les partager avec un tiers.

Droit fondamental à la connexion et protection des données

D’ici fin 2020, le nombre d’utilisateurs de smartphones atteindra les 2,87 milliards dans le monde. Avec un quotidien toujours plus mobile et connecté, les individus ont de nombreuses exigences en ce qui concerne les services mobiles. En France, près de 20% des utilisateurs mobiles souhaitent à long terme la gratuité des forfaits, considérant la connexion comme un droit fondamental. La même proportion serait même prête à regarder davantage de publicités sur leur smartphone si cela pouvait diminuer le prix de leur forfait de façon significative.
La confidentialité des données fait également partie des préoccupations majeures : 73% des interrogés français aspirent à gérer eux-mêmes leur identité numérique, et 41% sont catégoriques en affirmant que les entreprises n’ont pas à avoir accès à leurs données personnelles. Les résultats de l’étude démontrent également que l’écart générationnel se creuse en matière de protection des données. Ainsi, 59% des 50 ans et plus sont réticents à l’idée d’autoriser l’accès à leurs données aux entreprises contre 33% des 15-30 ans.

Une banque 100% numérique…

En pleine transformation numérique et à la fois concurrencé par les Fintechs, le secteur bancaire se retrouve lui aussi confronté aux nouvelles attentes des consommateurs. Les paiements via le mobile n’ont cessé d’augmenter ces dernières années et l’étude montre bien que la tendance n’est pas prête de s’inverser.
Ainsi, près d’1/3 des répondants français souhaitent pouvoir réaliser tous leurs paiements via leur mobile et 47% désirent utiliser le paiement via leur téléphone pour toute opération ne dépassant pas 30€. A échelle mondiale cependant, on observe une certaine réticence à abandonner le paiement en espèces avec le quart des interrogés (25%) se déclarant pas encore prêts à l’abandonner complètement. Pour ces derniers, il reste encore un certain effort de persuasion à effectuer de la part des banques pour gagner leur confiance et les convaincre d’utiliser le paiement dématérialisé.

… et des smartphones toujours plus performants

En 2025, les utilisateurs mobiles seront de plus en plus exigeants en termes d’innovation et de fonctionnalités offertes par leur smartphone. Dans l’Hexagone, plus de 6 interrogés sur 10 espèrent une mémoire de smartphone 100 fois supérieure à celle d’aujourd’hui, une meilleure définition de la caméra ainsi qu’une autonomie plus importante de la batterie. A échelle mondiale, 48% des consommateurs aimeraient utiliser leur smartphone comme principale carte d’identité d’ici 2025. Ce résultat fait écho aux avancées récentes concernant la biométrie, l’évolution des accès aux services en ligne de manière parfaitement sécurisée, ainsi que l’adoption croissante de la signature électronique.

Du côté de la domotique (Smart home et appareils connectés), près de 45% des français interrogés souhaiteraient pouvoir controler l’intégralité de leur domicile avec leur smartphone, ce chiffre étant de loin le plus bas par rapport aux autres pays interrogés, qui atteignent en moyenne les 60% des sondés.
53% des Français pensent que les entreprises qui conditionneront l’expérience mobile de demain seront les fabricants de téléphone ou de matériel tels que Samsung, Apple ou encore Google, par opposition aux fournisseurs de services tels que Facebook ou WhatsApp, qui n’obtiennent que 5% d’avis favorables.

« En seulement quelques années, nos vies se sont transformées en véritable “expérience mobile”. L’étude démontre que les attentes seront de plus en plus ambitieuses, complexes et diverses d’ici 2025. La prochaine étape en terme d’innovation mobile – de l’intégration des appareils connectés jusqu’à l’utilisation des smartphones comme carte d’identité – sera déterminante pour les entreprises qui construisent l’avenir de l’expérience mobile ».

« À mesure que le marché évolue, les opérateurs mobiles, les FEO (fabricants d’équipements d’origine), les gouvernements, les services et les fournisseurs de matériel informatique devront travailler main dans la main pour satisfaire les attentes des consommateurs sans altérer pour autant le confort ou mettre en danger la confidentialité et la sécurité » déclare Rémi de Fouchier, Vice President, Marketing for Mobile Services and IoT chez Gemalto.

Source : http://www.gpomag.fr/web/etudes/quelles-sont-les-attentes-des-francais-en-matiere-de-mobile-d-ici-2025