6ème édition
17 & 18 octobre 2017
Porte de Versailles - Hall 5.1

Le salon des solutions et applications mobiles

Capturax transforme le téléphone en lecteur de code-barres

Prix du jury professionnel à la dernière édition de Mardinnov’, la start-up Capturax part à la conquête du marché de la mode et de l’habillement avec CaptureSled®, une solution logicielle de collecte de données brevetée.

 

Pour l’heure, Christophe Médina et Saad Skali sont seuls à bord de Capturax, la société qu’ils ont créée en août 2016 pour commercialiser CaptureSled®, la solution logicielle qu’ils ont inventée. D’ici à la fin 2017, deux ingénieurs développeurs seront embauchés. « Cela nous libérera pour le commercial », indiquent-ils.

Ingénieurs Esisar, les deux hommes se sont connus au sein d’Esynov. Abritée par l’école d’ingénieurs de Valence, cette plateforme régionale réalise des essais de caractérisation et d’investigation dans trois domaines : les systèmes embarqués, la radiofréquence (RFID) et la CEM (Compatibilité électromagnétique). L’expertise de Saad Skali lui vaudra de rejoindre Decathlon pour y intégrer la RFID (identification par radiofréquence) dans tous les produits de l’enseigne. Fort de cette expérience, l’ingénieur électronicien revient dans la Drôme en 2015 où il retrouve Christophe Médina. Partant du constat que les smartphones et les tablettes sont « omniprésents dans l’environnement professionnel » et que les commerces de détail ou les entreprises de transport ont besoin de collecter des données et d’y accéder tout en étant mobiles, les deux ingénieurs décident de créer leur entreprise.

Levée de fonds en vue

Durant 18 mois, ils « incuberont » leur projet au sein de Linksium à Grenoble, l’une des 14 sociétés accélératrices de transfert de technologie (SATT) de France. En partenariat avec le Laboratoire de conception et d’intégration des systèmes (LCIS), ils inventent CaptureSled®. Breveté, ce premier produit est « un boîtier tout-en-un qui intègre un lecteur haute performance RFID et/ou codes-barres dans les mobiles ou les tablettes », explique Saad Skali. Pour les smartphones, ce lecteur est associé à une coque protectrice réalisée en 3D, donc personnalisable.

CaptureSled® est particulièrement adapté au secteur du prêt-à-porter. Grâce à lui, « les inventaires se réalisent en une dizaine de minutes », assure Saad Skali. Le système, qui se substitue à la “scannette”, est actuellement testé par une enseigne de l’habillement.

En septembre, les associés souhaitent lancer une levée de fonds, qui devrait être effective courant 2018. « Notre objectif, c’est de partir à l’international et notamment aux États-Unis.

Source : http://www.ledauphine.com/drome/2017/06/08/capturax-revolutionne-les-inventaires